Vilnius

Vilnius est la capitale de la République de Lituanie. Avec ses quelque 500.000 habitants, elle constitue la première agglomération du pays. Son territoire s'étend sur 400 km² au sein du paysage vallonné qui caractérise la Lituanie orientale. La vile se situe au confluent du Neris et de la Vilnia qui lui a donné son nom. Vilnius est également le centre politique, culturel et économique du pays. Les institutions gouvernementales et les administrations y sont concentrées à côté des sièges des entreprises lituaniennes à vocation internationale.

La ville est dotée d'une infrastructure hôtelière de haut niveau, y compris des établissements appartenant à des chaînes internationales prestigieuses. Les nombreux restaurants et boutiques satisferont les visiteurs et les touristes les plus exigeants. Le centre historique est très pittoresque et parfaitement préservé. Il offre par ailleurs un choix infini de tavernes, salons de thé, et night clubs pour les amateurs de vie nocturne. La capitale lituanienne est une ancienne cité dont la première référence écrite remonte au 14ème siècle. Au travers de son histoire millénaire, cette ville s'est enrichi de nombreuses cultures différentes. Au cours des siècles, Lituaniens, Polonais, Russes, Biélorusses, Ukrainiens, Allemands, Karaïtes, Tatars ou Juifs y ont élu domicile. Tous ces peuples ont forgé l'âme de Vilnius. Générations après générations ces cultures ont laissés leurs empruntes dans les étapes successives du développement de la capitale.

On dit de Vilnius qu'elle est au carrefour des civilisations byzantine orientale et latine occidentale. Pour s'en convaincre, il suffit de visiter les églises orthodoxes construites dans le style architectural typique des sanctuaires catholiques. Récemment, Vilnius a été inscrite sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO pour son dédale de rues pavées médiéval extrêmement bien préservé et ses nombreux monuments et habitations exceptionnels érigés dans des styles architecturaux riches et variés qui enchantent le visiteur qui déambule dans ses vielles rues pavées. Parmi 'les immeubles dignes d'intérêt, citons la superbe église Sainte Anne de style gothique ainsi que bien d'autres monuments que le génie humain a élevés par ferveur pour différentes croyances. Un certain nombre d'entre eux ont été reconstruits en style baroque à l'initiative du talentueux architecte J.K. Glaubitz, lorsqu'ils n'ont pas revêtu une façade classique á l'instigation de L.S. Gucevicius. La cathédrale-basilique est sans aucun doute l'œuvre la plus remarquable de L.S. Gucevicius. Sa façade statutaire est un modèle de classicisme. À l'intérieur, le visiteur curieux observera que les styles qui se sont succédés au cours des âges, le gothique, le baroque et le classique, se complètent dans une harmonie parfaite. Les différentes phases de construction racontent l'histoire de la chrétienté en Lituanie. Les voûtes de la cathédrale cachent des restes de maçonnerie qui datent du 13ème siècle. La crypte abrite les sépultures monumentales des souverains du pays: Vytautas le Grand et son épouse Ona, le Grand-Duc de Lituanie et Roi de Pologne Alexandre, les deux épouses du souverain Zygiminantas Augustas - Elisabeth d'Autriche et Barbona Radvilaite. On y trouve également l'urne funéraire renfermant le cœur du souverain de Lituanie-Pologne Vladislovas Vaza.

La chapelle des Portes de l'Aurore est l'attraction la plus populaire parmi les pèlerins. Elle fut érigée au 17ème siècle dans une des portes fortifiées du mur d'enceinte de la ville. Le tableau représentant la Sainte Vierge Marie a été réalisé spécialement pour cette chapelle (selon un original du peintre flamand Marten de Vos - 17ème siècle). On attribue au tableau des pouvoirs miraculeux et il est d'ailleurs appelé la Madone des Portes de l'Aurore ou la Madone de Vilnius. Ce sanctuaire est non seulement vénéré par les fidèles du culte catholique mais aussi par les croyants des cultes orthodoxes ou Uniate (catholiques grecs). De nombreux pèlerins ont vénéré cette représentation de la Vierge et demandé à voir leurs prières exaucées. Aujourd'hui, la chapelle qui l'abrite est couverte entièrement d'ex-voto offerts par celles et ceux dont la prière a été entendue.

Comme par le passé, Vilnius est aujourd'hui une ville en permanente mutation. En 2009 Vilnius a été désignée capitale européenne de la culture (conjointement avec la ville de Linz en Autriche) pour marquer le millénaire de la toute première mention écrite de la cité. Au deuxième semestre 2013, la Lituanie assure également pour la première fois depuis son accession en 2004 la présidence du Conseil des Ministres de l'Union européenne. La préparation de cette présidence a été associée à un programme ambitieux de restauration du Palais royal à Vilnius afin que ce monument symbolique de style renaissance représente dignement le développement considérable que la nation lituanienne a effectué depuis son retour à l'indépendance. Le palais est utilisé pour accueillir des hauts dignitaires étrangers, comme il a également reçu dans le passé le Tsar Alexandre I, le Roi Louis XVIII, l'Empereur Napoléon Bonaparte ou encore le Maréchal Pilsduski.

La plupart des touristes tombent sous le charme du centre historique de la cité. Ce quartier de rues pavées étroites, parfois appelé 'la petite Prague', séduit le visiteur non seulement parce qu'il constitue le centre historique le plus étendu d'Europe de l'est mais aussi parce qu'il est riche de nombreux espaces verts. Les habitants de Vilnius ont raison d'être fiers des nombreux parcs dont leur ville est dotée. Dans la vieille ville, sur les rives de la Vilnia, s'étend le parc de Sereikiskiai et en face, le parc de Kalnai (collines). Dans le centre-ville, on peut déambuler dans le parc Vingis. Même les parcs un peu plus éloignés du centre sont facilement accessible à bicyclette car ils sont bien desservis par un excellent réseau de pistes cyclables. Le parc de l'Europe - ainsi nommé car selon certaines estimations, le centre géographique de l'Europe se situerait à cet endroit - est proche des boulevards de la ville. Si vous êtes attirés par le style de vie bohème, il faut absolument visiter Uzupis. Il s'agit d'un quartier de la ville investi par des artistes et qui s'est auto proclamé 'République'. Sa constitution est gravée en plusieurs langues sur les plaques apposées sur les murs de la rue Paupio. La constitution d'Uzupis promulgue pour ses citoyens des droits tels que celui de de vivre, de mourir, de vagabonder, d'être paresseux, d'être heureux/malheureux et même le droit de n'avoir aucun droit, aucun devoir; par exemple on peut mourir mais ce n'est pas obligatoire. En revanche, il est obligatoire de connaître son nom et d'être responsable de sa propre liberté.

Pour les plus aventureux, la beauté de Vilnius peut être découverte avec la perspective d'un oiseau depuis des montgolfières qui vous emmènent toute l'année depuis le centre-ville. De nombreux observatoires panoramiques sont également à votre disposition pour admirer la cité. Les plus populaires sont la colline Gediminas et la colline des Trois Croix. La fortification qui se dresse sur la colline Gediminas date des 11ème et 13ème  siècles. Gediminas, le Grand-Duc de Lituanie, est considéré comme le fondateur de Vilnius parce que c'est dans ses missives que le nom de Vinlius fut mentionné pour la première fois au début du 14ème siècle. L'histoire de l'autre colline - la colline aux Trois Croix - revêt un caractère dramatique: la légende raconte que lors de l'introduction du christianisme en Lituanie sept Franciscains furent martyrisés à cet endroit. Plus tard, en mémoire de ces martyrs, trois croix furent érigées sur la colline. Mais tout comme les moines auxquels elles rendent hommage, ces croix ont souffert et ont été détruites à plusieurs reprises. Le monument actuel a été reconstruit en 1989, sur la base des dessins du sculpteur A. Vivulskis dont le chef d'œuvre initial du début du 20ème siècle a été détruit à l'époque soviétique.

Vilnius est également une ville de festivals, de musique, de poésie, de mode, de danse et de cinéma, tout au long de l'année. La ville est également dotée de nombreux musées, galeries d'art et de théâtres qui distrairont et emballeront le visiteur. Pour les amateurs de musique classique, les habitants de Vilnius sont fiers à juste titre de leurs orchestres dirigés par des chefs renommés mondialement. La ville connait également une longue tradition de foires et expositions qui se tiennent tout au long de l'année, comme par exemple le marché de Noël qui soutient la comparaison avec les évènements similaires se déroulant dans d'autres villes européennes. D'autres foires sont organisées en automne ou à la fin de l'hiver, pour marquer l'arrivée du printemps comme la foire de Saint Casimir, le saint patron de la Lituanie. Cette foire est organisée tous les ans depuis le 17ème siècle, lorsque Casimir (le petit fils de Jogaila, le Grand-Duc de Lituanie) qui était renommé pour sa piété, a été canonisé et est devenu le saint protecteur du pays.

Après toutes ces découvertes, le visiteur le plus énergique appréciera un peu de détente et de relaxation. Pourquoi pas passer une heure ou deux dans les sites récréatifs de la cité comme les spas, les piscines, les terrains de golf, les cous de tennis, etc. Pour ceux qui préfèrent le shopping, les centres commerciaux modernes vous ouvrent leurs portes au centre-ville ou en périphérie de celle-ci. Vilnius est une ville qui gagne à être visitée et elle satisfera les visiteurs les plus exigeants par son offre de qualité et la variété de ses centres d'intérêt. La taille de la cité permet de découvrir ses richesses de manière détendue et donnera au visiteur l'envie irrésistible de revenir et revivre cette expérience exceptionnelle.